Noémie Lamour débute sa carrière à l’âge de quinze ans en jouant de la contrebasse dans l’orchestre de Miss France. À la suite de cette remarquable expérience, elle décide de consacrer sa vie à l’Art. Chanteuse de salle de bain, elle sort alors de la douche pour inonder le monde de ses qualités artistiques. Au chant et à la contrebasse s’ajoutent d’indéniables talents d’actrice et de maigres qualités de danseuse. Sa devise préférée étant « Ma vie est une comédie musicale » (copyright Annie Cordy), elle s’engage corps et âme dans la réalisation de ce destin, traversant la France de Toulouse à Calais et la scène de cour à jardin, cherchant à illuminer les publics de sa sublime présence.


Noémie Lamour est chanteuse, comédienne et contrebassiste. Formée à la musique classique dès l’enfance, elle se passionne rapidement pour la scène.
Artiste pluridisciplinaire, elle a à coeur de mêler les différentes facettes de sa personnalité et de son travail sur le plateau, avec toujours une dominante musicale.
Cela la conduira à travailler dans la théâtre musical, la chanson, la musique traditionnelle, le théâtre de rue, la musique classique…
Elle joue sous la direction de Nicolas Ducron (cie H3P), arrange et dirige la bande-son du spectacle solo « Le Siffleur » (Fred Radix), joue dans le groupe de musique klezmer « Dibouk », et collabore avec de nombreux autres artistes (Loïc Lantoine, Lior Shoov…)
Elle créé également ses propres spectacles, actuellement avec son personnage de Pop Cantatrice, qui réconcilie la musique classique et la chanson, ainsi qu’une création en 2017 autour de la figure de Jacqueline Maillan.